La pointe de Sangomar est un resto Sénégalais.
Ça tombe bien, j'ai jamais mangé sénégalais...
J'ai voulu gouter un peu de tout, mais je n'ai pas pu prendre de dessert (je visais le Ngalakh : "semoule de mil et pâte d'arachide"), dû aux conséquences de mon repas de la veille au soir (souvenez-vous, mon fish'n chips...)

La salle est grande, il y en a deux, même. Les toilettes juste à coté des cuisines, c'est pas über glamour, mais bon. Le personnel est serviable et attentionné, rien à redire.
Par contre vu l'ambiance un peu tamisée, les photos vont pas être top...

Je connais très peu la cuisine africaine (sous-entendu d'Afrique noire), j'avais déjà dîné Érythréen (qui a ma préférence), Camerounais (pas de note, mais c'était à la Tontine d'or, dans le 11e. A coup d'aloko et de maffé :D), et c'était tout.

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/la%20pointe%20de%20sangomar%20(senegal)/aloko.jpg
Aloko (banane plantain frite) en accompagnement.

On s'y pointe donc, sans réservation, à 20h, vu qu'on avait quand même la dalle et que ça ouvrait pas avant.

J'y ai découvert le jus de baobab (ou jus de bouye), fabriqué à partir du fruit du baobab : le pain des singes. A ce qu'il parait, au Sénégal, on y ajoute du lait en poudre. D'où cet aspect de "lassi indien", très frais, très sucré, acidulé et parfumé (avec un arrière gout de fraise tagada, j'ai trouvé, mouarf).
Bref, LA découverte de la soirée. Depuis, j'en rêve la nuit, limite je me roulerai dedans. Carrément.
La prochaine fois, je tenterai le jus de baobab mélangé soit à du gingembre, soit à du bissap (de la famille des hibiscus) :)

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/la%20pointe%20de%20sangomar%20(senegal)/bouye.jpg
Jus de bouye (ou jus de baobab), un pur délice

Dans notre périple de découvertes gustatives, on a pris, en entrée, des pastelles (pâte brisée, farcie au thon) et des fataya (la même chose, mais au bœuf). C'est fait maison, et c'est à tomber, bien que gras puisque c'est frit (souvenez-vous, je digère mal la friture... huhuhu)
Le détail qui tue -Belleville oblige- c'est servi dans une assiette déco chinoise XD

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/la%20pointe%20de%20sangomar%20(senegal)/pastelles.jpg
pastelles au thon et assiette chinoise en plastoc :D

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/la%20pointe%20de%20sangomar%20(senegal)/pastelle.jpg
pastelles au thon

Et lorsqu'on voit le plat arriver, on se demande si on pourra tout finir, voire même si j'aurais la place de prendre le dessert tant convoité (cahuèèèèète !!).
Les plats, du moins les deux qu'on a choisi, sont peut-être un tout petit peu cher (dans les 15euros), mais calent bien, en plus d'être très huileux bons !

Les plats, vous savez quoi ? Ils sont accompagnés de nichons.
Oué, des lolos !

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/la%20pointe%20de%20sangomar%20(senegal)/nichon.jpg

Ben quoi ?

bref, après avoir rigoulé comme une loutre, j'ai tenté de finir mon assiette, mais avec le blindage d'huile la veille (jvous ai déjà parlé du fish'n chips, hein ?) et l'entrée graisseuse (mais bonne) j'ai pas pu finir, pire j'ai cru que j'allais remplir toute l'assiette. >x<

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/la%20pointe%20de%20sangomar%20(senegal)/thiebouyapp1.jpg
thié bou yapp (à tes souhaits)

Dommage, j'aurais du demander s'ils faisaient des doggy bag... Sauf pour la semoule de manioc (attiéké). Je goutais pour la 1re fois, et j'ai pas franchement aimé l'espèce d'arrière gout d'on ne sait quoi, et assez chelou. (ça m'apprendre à vouloir manger du manioc, comme dans Koh Lanta. Par contre, j'ai pas envie d'essayer les vers de noix de coco...)

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/la%20pointe%20de%20sangomar%20(senegal)/manioc.jpg
Nichon de semoule de manioc

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/la%20pointe%20de%20sangomar%20(senegal)/semoulemanioczoom.jpg
Nichon détruit

Le Thié bou Yapp,  le plat que j'ai choisi, est composé de riz brisé (über bon sa race), de viande d'agneau marinée, d'oignons, laurier, olives (que j'ai laissé, car j'aime paaaas, c'est amer), et une merguez ! C'est assez goutu (normal, avec de l'agneau), inutile de dire que j'ai vraiment aimé. Dommage d'avoir été malade et de pas avoir pu tout finir (et il est vrai que l'ensemble du plat est assez gras, ça a pas aidé). J'aime pas ne pas finir mon assiette, mais pas le choix.

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/la%20pointe%20de%20sangomar%20(senegal)/rizbrise.jpg
Riz brisé, qui a cuit dans le ragoût


http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/la%20pointe%20de%20sangomar%20(senegal)/pouletyassa.jpg
Yassa Poulet : "Poulet braisé au feu de bois, oignons parfumés aux 3 poivrons, olive, citron, riz blanc parfumé". Pas mal.


Ah, j'ai pas précisé, mais on nous a apporté un petit pot de piment, pour relever les plats. Inutile de préciser que je ne m'en suis pas servie, je suis pas fan, et je voulais pas achever mon estomac.
Et vers 21h, un griot arrive pour nous jouer de sa musique. Mais bon, je ne pourrai en dire plus, c'est l'heure à laquelle nous sommes partis...

Je conseille ce resto exotique, mais attention aux estomacs fragiles, car c'est une cuisine assez huileuse. (note pour plus tard : ne pas me goinfrer de friture la veille)
Pour en savoir plus sur la cuisine sénégalaise, Cliquer ici.

Bon, désolée si j'ai écorché quelques appellations, j'ai fait de mon mieux (et un grand merci à Gougueule)

La pointe de Sangomar
25 rue jean moinon 75010 Paris (entre le métro Colonel Fabien et Belleville)
Tel. 01 42 01 82 89
Ouvert tous les jours de 20h à 1h30 du matin.
Restauration sur place ou à emporter.
Livraison à domicile dans le dedans des murs de Paris au tarif de 10€.
Service voiturier gratuit.