Ah, l'Ave maria...
C'est tout d'abord ma coloc qui m'en a parlé, j'ai ensuite décidé d'y jeter un œil de plus près. (au resto, pas à ma coloc', hein)

Tout d'abord, l'ambiance  est chaude, cantinesque, et bruyante avec la musique forte, mais au volume suffisant pour s'entendre parler sans hurler.
La déco vaut le détour : du kitsch assumé (haha, le palais de la Vierge, forcement), ambiance un poquito latina (olé)

Bon, la serveuse est assez speed, juste un petit bonjour bref. Pour un au revoir, faut pas trop compter dessus (la pauvre est, il est certain, débordée). Quant au Charlie Winston du bar, n'attendez aucune formule de politesse de sa part (il parle ptet pas français ?)
Les tables genre camping, c'est marrant, les fausse plantes grimpantes au plafond, avec leurs loupiotes, aussi. L'ambiance est conviviale. Ce soir-là c'était pas blindé, sinon on aurait été serrés, genre en foutant son coude dans l'œil du voisin pour manger.
Le service est assez rapide, ptet un peu trop quand -alors que je tapais la fin de mon mojito- la serveuse est venue nous demander si on avait fini alors que bon, il me restait encore de la salade intacte dans mon assiette.

Niveau boustifaille, c'est de la world food : dépaysement assuré :D

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/avemaria/avemaria_massoud-(1).jpg
le Massoud (poulet massala, semoule à la menthe, légumes confits) et sa salade

C'est après un bon gros verre de mojito (7 euros) qu'on commence le repas, et quel repas !
pas d'entrée, normal, vu la taille du plat on ne peux plus consistant. (celui qui arrive à prendre un dessert par là suite a toute mon admiration). Le prix des plats varie entre 15 et 18 euros (mais la majorité est à 15 euros). Et c'est tout à fait acceptable vu la taille de l'assiette, et sans déconner faut pas avoir un petit appétit.

Le Massoud, d'inspiration afghane, c'est du taboulé avec une brochette de poulet massala et ses légumes confits (aubergiiine), et aussi sa salade verte mêlée à des fruits exotiques (hmmm papaye, ananas, etc). Tout ça dans un seul et même plat, oui oui.
Au niveau des épices et aromates, c'est la fête du slip de la papille, ça éclate dans la bouche et résonne encore bien après le repas. vraiment le mélange est pas mal. Un léger tout petit bémol, pour le poulet uuuun poil sec, mais pas trop.

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/avemaria/avemaria_ocean_indien.jpg
Le porc mariné au citron vert, en "Ocean Indien" (et patate douce, manioc, riz)

On a aussi eu droit au plat avec du porc (un nom genre machin truc Océan Indien), et le porc normalement j'aime pas trop car souvent c'est vite sec. Là c'était pas le cas, et la sauce qui accompagne le tout est généreuse et surtout super bonne qui poutre sa race ! C'était accompagné de riz et d'une salade verte.
Je serai bien tentée par celui-ci la prochaine fois, bien qu'aillant longuement hésité avec le Amélie Poulet (toute une histoire...) et sa purée alléchante (potiron, patate douce,...)

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/avemaria/oceanindien-(1).jpg
(encore le plat "Océan Indien")

Quant aux desserts, ben j'avais plus la place dans mon estomac pour en prendre. Mais on m'a dit qu'ils étaient super bons. Après, à vous de tester aussi !

Attention, ni CB, ni tickets resto... Et pas de réservation. Faisez gaffe, car le resto est pas super grand, et assez fréquenté.

Pour finir dans le glam : j'ai pas testé les toilettes, mais parait-il que la porte ne ferme pas... A vos risques et périls, donc ;)

eh.. EEh !

Nan mais partez pas, c'est pas fini !
bah oué, j'y suis retournée, figurez-vous.
truc de ouf hein ?

Et cette fois, J'ai donc tâté du poulet, du Amélie Poulet, même. "Le terrifiant destin d'Amélie Poulet", qu'ils disent.
J'ai aussi essayé de prendre un bout de la carte en photo (sans flash et en ambiance tamisée, youpiii)

Tenez, la preuve :

avemaria_001

(faut cliquer pour mieux voir en trop plus grand, quoi)


Car oué, je sais pu si je l'ai dit (attendez, genre je vais me relire, là, tout de suite ? Pi quoi encore), mais niveau luminosité, c'est genre on s'éclaire à la bougie paskeu tou vois on n'a pas pou payer l'electissité, olé.
Bref, c'est sombre.
Bon ça suffit pour grailler et lire le menu.

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/avemaria/ameliepoulet-(1).jpg
Poulet d'Amélie

Mais pas pour dépiauter un poulet : j'ai malencontreusement avalé un bout de peau ramollo du poulet, croyant que c'était un bout de salade toute foncée, là.
Et j'aime pas la peau de poulet. Sauf quand elle est croustillante, mai c'était pas le cas.

Puis dans la foulée, pour vous montrer que là-bas, même si le poulet d'Amélie il poutre, vaut mieux prendre autre chose (sauf si vous bouffez de tout genre la peau, toussa), c'est que dans la pénombre, j'ai bouffé un bout de cartilage en ayant eu l'illusion d'un bout de chair dudit gallinacé (eeerk)

Cette histoire lumineuse à part (roooh, applause), le plat pouletesque est plutôt pas mal, mention verry spéciale à la purée de potiron/carotte/patate douce, qui poutre grandement sa race, mais bien comme il faut.
Le poulet accompagné d'oignons caramélisés vaut largement le détour.
Le tout accompagné d'une salade, et quelques fruits de saison (cette fois, on a eu de la pastèque. Et la pastèque c'est chuette. Et je fais de la rime à deux balles si je veux d'abord)

En bref, l'Ave Maria, j'y retournerai très certainement, et je vous conseille d'aller y faire un petit tour (bewaaare : pas de réservation)
Et pour étoffer la 1ere visite, cette fois on a eu nos "au revoir" hein :D (et il y avait 2 ou 3 serveuses, ce soir-là)

Ave Maria
1 rue Jacquard
75011
(près rue oberkampf / ternaux)
ouverts tous les soirs, 20h-2h pour le resto (le bar ouvre à 18h30 ?)