Bon, entre deux cartons de déménagement et un bout de taff à continuer, je tente une petite note concernant l'Auberge Pyrénees-Cévennes. Oué je devais en faire une sur le Black Dog, mais j'ai pas tapé de brouillon, rien, que dalle, du coup comme j'ai pas trop le temps de m'étendre, je fais ce que je veux d'abord cette note-ci, déjà semi-préparée.

Et puis c'est un resto de mon futur ex-quartier. (oui je déménage dans un coin où y a que dalle comme resto, la loose)

"L'Auberge", c'est une déco rustique, du terroir. L'amour est dans le pré.
La patronne, qui il est vrai tutoie tout le monde, est ma foi fort sympathique, et la serveuse également.
Faut pas avoir peur des gens qui parlent fort, y compris parmi la clientèle, c'est le coté auberge qui veut ça.
Donc c'est assez bruyant, ça se rempli assez vite, et pourtant nous y étions un soir en semaine.

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/Auberge%20pyrenees%20cevennes/salle.jpg
Bon les Marie-Antoinette animaliers muraux, chuis pas fan...

Le temps d'attente est très long (arrivés 21h, partis 23h30), faut pas être pressé.
Un seul menu, à 29,60€ (Entrée, plat et dessert), qui achèverai le plus gros bouffeur d'entre vous.

Bref, nous avons tous les 4 opté pour le menu, avec le cassoulet (moi j'y suis allée rien que pour ça)

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/Auberge%20pyrenees%20cevennes/oeufs-brouilles-piperade.jpg
Œufs brouillés piperade

Œufs brouillés piperade : C'est pas mal, mais un peu trop salé, ce qui m'a un peu gênée, mais avec le pain pour éponger, ça passait.

Bien entendu, la spécialité de la maison, c'est le Cassoulet of the death.
le chef vient nous montrer sa groooosse... gamelle de cassoulet sortant du feu (pas pour rien qu'on attend longtemps), genre le truc énorme, alors qu'on était "que" 4... (ne cherchez pas, j'ai pas eu le reflex de dégainer l'APN)

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/Auberge%20pyrenees%20cevennes/cassoulet1.jpg
haaaa

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/Auberge%20pyrenees%20cevennes/cassoulet2.jpg
hoooo

Et quand l'assiette arrive, pinaise, la dose de ouf malade, d'habitude je finis mes plats, mais là c'est même pas la peine d'insister >_>,
J'ai laissé tomber à un peu moins de la moitié de l'assiette.
Mais j'avais beau manger, l'assiette se vidait pas, on se serait cru dans la grande salle de Poudlard lors des repas.
Bon ok, alors en photo on se rend pas trop compte de la taille du truc, mais c'était énooorme.

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/Auberge%20pyrenees%20cevennes/cassoulet-apres.jpg
Après... (oué, la petite joueuse, tss)

L'assiette, bien remplie, laisse apparaitre du manchon de canard, du travers de porc, de la saucisse de Toulouse, une ptit peu de tomate bien planquée, de l'oignon, et de la carotte (et je chouine car dans mon assiette, j'en ai eu qu'un tout petit morceau). Et bien sûr, pleiiiin de haricots blancs. (bon je vous passe l'assaisonnement, fuck, on est pas à Master Chef ici, diantre)

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/Auberge%20pyrenees%20cevennes/cassouletzoom.jpg
On voit pas trop le coté "gratiné" sur la photo, dommage...

Ah et y avait aussi une espèce de rondelle de "saucisse" grasse et chelou. Moi je connais la rondelle industrielle dans les boites de cassoulet Williams Saurin (ouuuuh, oui, jetez-moi des cailloux), mais pas ce que j'ai eu dans mon assiette (et que j'ai pas trop aimé). Oui bon, chuis pas du sud-ouest... (si quelqu'un sait d'ailleurs, qu'il laisse un message ou se taise à jamaiiis)

Bref, que dire si ce n'est qu'il s'agit d'un excellent cassoulet ?
Je pourrais pinailler en disant que je l'ai trouvé un peu trop salé, et trop huileux sur la fin. Mais qu'est-ce que c'était bon sa race !

Et pour m'achever, alors que j'avais déjà les dents du fond qui baignaient, une petite île flottante. Ça fait un coté thématique comme ça.
Enfin, petite... façon de parler.

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/Auberge%20pyrenees%20cevennes/ileflottante.jpg

Une énooooorme île flottante ! Avec, heureusement pour moi, pas trop de caramel (je rappelle que le caramel amer, j'aime pas). Les œufs en neige étaient très fermes, mais je dirai pour pinailler que c'était un poil trop sucré. Bon en même temps je suis pas un bec sucré à la base.
La crème anglaise était bien vanillée, très bonne.

http://michirukaioh.free.fr/taistoietmange/Auberge%20pyrenees%20cevennes/tartetatin.jpg
Et gratos pour vos yeux, la tarte tatin (et sa crème en arrière plan)

"Auberge Pyrénées-Cévennes", c'est pas de la bouffe de tapette.
la prochaine fois, je prends juste le cassoulet, sans entrée ni dessert, parce que sinon j'y arrive pas...
(ou des quenelles au brochet, hmmm)
A la carte, par contre, si on prend entrée-plat-dessert, c'est bien bien plus cher (mais beaucoup), même si ça vaut bien son prix.
(mais non je fais pas ma pauvresse)

(bon, si, un peu)

Je précise, je ne prends jamais de vin au resto. J'aime pas le vin*. Voilà, ça, c'est dit.
(*bon, sauf les vins sucrés genre sangria, moretum, hypocras...)
Donc à chaque fois, quand j'indique une fourchette de prix du repas, c'est toujours sans boisson.

Auberge Pyrénées-Cévennes
106, rue de la Folie-Méricourt
75011 PARIS
(Métro République, Goncourt, Parmentier)
Lundi - Vendredi :  de 12:00 à 14:30 
Lundi - Samedi :  de 19:00 à 22:30 
Fermé en aout.